Environnement → sensibilisation et information

 

Peut-on concilier protection de l'environnement et lutte contre la pauvreté?

la connaissance scientifique du fonctionnement global de la planète est très récente; ce n'est que vers la fin du XIX siècle que les théories nécessaires ont pu se constituer. Il a fallu presqu'un siècle de plus pour découvrir que les activités humaines avaient un impact considérable sur cet environnement. Les enjeux énergétiques environnementaux et de réduction de la pauvreté sont interdépendants et interrogent l'organisation de tous les territoires. Concilier protection de l'environnement et lutte contre la pauvreté est une équation très difficile à résoudre en l'absence d'une volonté internationale à éradiquer les causes de la pauvreté.
           


Par Jenny Madouta - 28/07/2016 à 08:31:29 - Modifié le 28/07/2016 à 08:44:00

Aujourd'hui, il est clair que la notion de pauvreté et de l'environnement doit être liée pour le programme de développement afin d'induire un changement durable. Il est nécessaire d'intégrer les trois piliers du développement durable, à savoir: Social, économique et environnemental en une seule approche.

A l'heure actuelle les communautés internationales cherche à s'accorder sur des cadres conceptuels adéquats. Certains pays participant à l'Initiative Pauvreté-Environnement (I.P.E) montre qu'ils ont déjà relevé le défi. Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) et le Programme des Nations Unies pour la Développement (PNUD) se sont associés en vue d'accompagner les pays pauvres et les pays en développement dans leur lutte contre la pauvreté et pour le développement durable à travers une meilleure gestion de l'environnement et des ressources naturelles. En élaborant un projet conjoint au programme I.P.E, il permettra une prise en compte réelle des liens entre pauvreté et environnement. Ceci devrait aider à freiner la dégradation des ressources naturelles qui accentue la paupérisation des couches les plus vulnérables qui dépendent des services des écosystèmes pour leur bien-être.

Envisager une protection sans le bien-être social est une ambition utopique vouée à l'échec. C'est à ses propos, que les acteurs essentiels de la protection de l'environnement incluent le concept de Développement durable dans leurs actions à mener. Brainforest developpe un système de gestion participatif à l'égard des communautés villageoises par des ateliers de sensibilisations, de formations, mais aussi de projets.  Par exemple, à travers le projet ‘ON Mange Local’ que Brainforest et Alisei mettent en œuvre avec le soutien de l’UE, on note une réelle vision  d’œuvrer à améliorer les capacités des productives regroupées au sein de la plateforme "Or vert", regroupant quelques associations villageoises de Ntoum et Kango. Ceci afin qu'elles obtiennent des revenus par la création des AGR, s'assurent un meilleur épanouissement, réduit la dépendance alimentaire de Libreville vis-à-vis des produit importés, d'améliorer leurs conditions de vie et ainsi réduire la pauvreté.

La protection de l'environnement et la lutte contre la pauvreté vont de pair pour un avenir durable. Ces initiatives qui lient questions environnementales et réduction de la pauvreté, aident les pays pauvres et en développement à planifier et à développer une économie verte, collaborent avec les structures en place au lieu d'en créer de nouvelles et répondent aux besoins spécifiques des pays au lieu d'imposer un modèle importé.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres

Quelques partenaires