flashinfo
Droits des Populations : projet

Cartographie participative dans le Bassin du Congo

  • projet→ sous financement :


Par Brainforest - 19/12/2010 à 05:47:00 - Modifié le 18/12/2015 à 04:41:36

Contexte et objectif global

Contexte

Les Forêts Gabonaises font parties des Forêts du basin de Congo, très riches en biodiversité, deuxième massif forestier mondial après l’Amazonie. Elle couvre près de 85 % du son territoire. Il existe beaucoup d’enjeux autours des forêts gabonaises avec le développement de plusieurs processus de gestion et de conservation des ressources naturelles : concession forestières et minières, aires Protégées, agricultures industrielles, les services environnementaux et la REDD. Il existe aussi une forte dépendance vis-à-vis de la forêt aussi bien pour l’Etat que pour les Populations locales avec cependant des intérêts pas toujours convergents. Cette situation entraine un conflit au niveau de l’accès aux terres et à la ressource : conflits entre communautés et opérateurs économiques, conflits entre communautés et gestionnaires d’aires protégées. Afin de tenir compte des droits des communautés locales, plusieurs dispositions légales ont été prises : droits d’usage coutumier et économiques, forêts communautaires, contribution des exploitants à la réalisation des œuvres sociales, battue administrative, légitime défense etc. Cependant malgré l’existence de ces dispositions, les conflits ci-dessus évoqués persistent toujours

Objectif global

Le projet de cartographie participative de façon globale avait pour ambition de promouvoir la prise en compte des droits des communautés forestières dans les processus législatifs, politiques et stratégiques en ce qui concerne l’accès, le contrôle et l’usage des forêts.

Objectifs spécifiques

le renforcement des capacités des communautés locales y compris autochtones, des membres de la société civile et des agents de l’Etat en cartographie participative ;

l’appui des communautés dans la production des cartes participatives de leurs terroirs villageois et d’utilisation des ressources forestières ;

l’utilisation des cartes participatives ainsi produites, pour la prise en compte des droits des communautés dans les différents processus au niveau local et réglementaire concernant la gestion des ressources naturelles.

Durée et dates de début et de fin

Mai 2009 - juin 2010

 

  • Partenaire(s) :

Voir aussi