Gestion Durable des Forêts → Atelier

 

FLEGT, REDD+ et droits des communautés aux forêts et à la terre en Afrique: leçons apprises et perspectives

Découvrez le rapport d'étude du Réseau Africain pour les Droits des Communautés (ACRN en anglais pour Africa Commu- nity Right


Par Brainforest - 01/01/1970 à 00:00:00 - Modifié le 01/01/1970 à 00:00:00

ACRN est issu d’une volonté d’ONG africaines, et de leurs partenaires européens et asiatiques d’utiliser le processus FLEGT (Forest Law Enforcement, Governance and Trade - Application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux) de l’Union Euro- péenne et plus précisément les Accords de Partenariat Volontaires (APV) comme une opportunité pour promouvoir les droits des communautés. Le réseau s’inscrit dans un contexte où : « il est […] largement admis que les politiques gouvernementales promouvant l’exploitation industrielle et les conversions agricoles sont les plus grandes causes et instigatrices de déforestation tandis que les communautés locales et populations autochtones sont celles qui préservent les forêts sur leurs terres quand leurs droits fonciers sont sûrs ».1  Les ONG africaines ont vite réalisé le besoin de travailler ensemble pour être plus efficaces et mieux écoutées par les décideurs, et pour apprendre de leurs expériences respectives. Cette volonté d’utiliser FLEGT comme un catalyseur capable de mettre enfin les droits des communautés les plus vulnérables sur le devant de la scène a conduit à la formation du réseau, sur une base informelle, en 2008. ACRN est ainsi une plateforme qui permet de partager expériences et réflexion, de développer des synergies, d’assurer une solidarité entre membres, d’avoir un système d’alerte efficace sur les menaces pesant sur les communautés, et de porter des activités conjointes au niveau régional ou international.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres