flashinfo
Gestion Durable des Forêts → Atelier

 

Des supports formels de communication répondant aux conventions cartographiques reconues

Telle est la préoccupation inhérente à la réalisation du projet « utilisation des images satellitaires pour accompagner les processus de cartographie participative des res


Par Brainforest - 01/01/1970 à 00:00:00 - Modifié le 01/01/1970 à 00:00:00

Le lancement officiel de ce projet a eu lieu ce jeudi 14 novembre en présence des partenaires, de plusieurs personnes représentant la communauté scientifique du pays, des membres d’ONG et différents invités
A l’ouverture de cette cérémonie , l’allocution circonstancielle du secrétaire exécutif de Brainforest a permis de situer le but de cet atelier qui était de présenter le dit projet, en soulignant le fait que , ce dernier fait suite a celui de « cartographie participative dans le Bassin du Congo » déjà mené par brainforest de 2009 à 2011.  Mr Marc ONA ESSANGUI  est également revenu sur les objectifs à atteindre pour brainforest à travers ce projet à savoir : renforcer les capacités méthodologiques des acteurs de la société civile nationale impliquée dans le processus de suivi des dynamique rurales d’utilisation des terres forestiers ,améliorer les approches méthodologique actuelles de cartographie participative par la prise en compte de l imagerie satellitaire ,et améliorer les connaissances relatives aux stratégies des communautés rurales en matière des ressources forestières.
Notons  que ce  projet  se veut une innovation en matière de cartographie participative ; il associe  la maitrise des nouvelles technologies dans le domaine de l’imagerie et la cartographie, dans le but de fournir des informations environnementales fiables sur l occupation et l’utilisation des terres. En effet, le Gabon est un pays à forte couverture forestière de l’ordre de 85% avec une multitude d’acteurs ayant des enjeux divergents, dont les communautés  rurales en sont le plus souvent fortement impactées. La nécessité de sécuriser  le régime foncier des droits des communautés s’avère impérieuse.  Alors que, Les cartes communautaires produites jusqu'à présent  ne sont pas délimitées par un support formel et se distinguent  par une  diversité de présentation  et de contenu. La nouvelle approche développer par ce projet est très importante  en ce qu’elle va permettre  le suivi de la dynamique des communautés dans le temps et dans l’espace. IL peut constituer un outil important d’aide à la décision des administrations pour éviter les conflits liés à l occupation des terres et garantir la pérennité de l’écosystème de ses ressources

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres