Information et Sensibilisation → Engagement

 

Les populations autochtones encouragées à adopter les mesures barrières contre la Covid-19.

Brainforest a mené du 13 au 17 octobre 2020 une campagne de sensibilisation auprès des communautés forestières des Provinces de la Ngounié et de l’Ogouée-Ivindo, afin de les édifier sur la Covid-19 et les mesures barrières édictées par le Gouvernement pour contrer sa propagation.


Par Brainforest - 19/10/2020 à 06:25:11 - Modifié le 20/10/2020 à 21:35:25

La pandémie du Coronavirus apparue en début d’année 2020 a eu pour effet d’ébranler l’économie mondiale mais surtout de bouleverser le mode de vie et de consommation des êtres humains. Craignant que son effet domino n’entraine les populations des forêts, gardiennes d’une biodiversité utile à la planète dans un cycle de vie encore plus difficile, des organismes internationaux et nationaux se sont mobilisés pour leur venir en aide.

 

C’est dans ce contexte qu’une équipe de Brainforest a mené du 13 au 17 octobre 2020 une campagne de sensibilisation auprès des communautés de Mamiengué, Mandilou, Oyenano, Kouagnadougou et Moutambe Sane Foumou dans la Province de la Ngounié puis, Mayela, Bombenda, Masaha Et Ekowong dans la province  de l’Ogouée-Ivindo. Une campagne dont l’objectif portait sur la Covid-19 et les mesures barrières édictées pour contrer sa propagation au sein de la communauté.

 

Si le message des mesures barrières a été bien reçu, l’absence des  mesures d’accompagnement a été à chaque fois fortement soulignée par les populations. La maladie étant persistante, « allons nous vivre des kits alimentaires ou alors le gouvernement va nous laisser vaquer à nos occupations quotidiennes ? », s’est interrogé le Chef de regroupement du Village Masaha. « Nous ici, nous vivons de chasse et de cueillette ; où trouver les moyens pour acheter du savon ou des masques quand nous sommes en période de chasse fermée? » a renchéri un autre membre de la communauté.

 

C'est sur ces interrogations que l'équipe de campagne a laissé les populations autochtones et les communautés locales. Toutefois, sachant les autorités compétentes sensibles à la cause desdites communautés, Brainforest se réjouirait de voir le Gouvernement réagir promptement aux cris de ces populations déjà secouées par la destruction  récurrente de leurs plantations par des pachydermes et, parfois victimes de privation de leurs droits.

Dans le même domaine


Quelques projets / études mis en oeuvres

Quelques partenaires